Skip to navigation – Site map

Consignes de rédaction

Guidelines for contributors

Nous nous appuyons sur les « normes APA » (Publication Manual of the American Psychological Association, 6th ed.) pour la présentation des articles et des références bibliographiques, et sur les Règles typographiques en usage à l’Imprimerie nationale pour ce qui est des conventions typographiques propres aux documents imprimés en langue française. Le respect des consignes contribue fortement à la lisibilité des articles, nous permet de limiter les corrections et ainsi de publier les différents numéros de la revue dans les meilleurs délais. Les manuscrits qui ne suivent pas ces normes seront retournés aux auteurs sans bénéficier d’une expertise.

Soumission du manuscrit

Les auteurs peuvent soumettre un article pour un numéro ordinaire. Ils peuvent également proposer un article pour la rubrique « Cahier outils, méthodes et pratiques professionnelles en orientation » (voir, le cas échéant, la note aux auteurs concernant cette rubrique).

Dans les deux cas, les auteurs doivent envoyer 1 exemplaire papier de leur manuscrit ainsi qu’un CD-Rom comprenant une version électronique du texte en format Word et les éventuelles figures/illustrations à une résolution de 300 ppp en format .jpeg ou .gif à :

L’Orientation scolaire et professionnelle

Caroline Bornet

Responsable éditoriale

41 rue Gay-Lussac – F- 75005 Paris

(0)1 44 10 78 34

caroline.bornet@cnam.fr

Présentation du manuscrit

Forme, longueur, et ordre de présentation

  • Les manuscrits soumis à la revue pour publication doivent être rédigés en français ou, pour les auteurs non francophones, en anglais (voir, le cas échéant, la note concernant la rubrique « Cahier international »).

  • Les manuscrits soumis ne doivent pas l’être simultanément à une autre revue. Ils doivent être originaux et ne pas avoir donné lieu à des publications antérieures semblables quant à leur contenu ou leur forme.

  • L’article ne doit pas dépasser 55 000 signes, caractères et espaces compris.

  • Les manuscrits doivent être dactylographiés en Times New Roman 12, interligne 1,5.

  • Les pages du manuscrit doivent être numérotées.

Page 1, indiquer :

  • Les coordonnées de l’auteur qui assurera la correspondance relative au manuscrit (nom, prénom, adresse postale, courriel, téléphone).

  • Le titre complet de l’article, en français et en anglais.

  • Le titre courant de l’article (55 signes maximum, espaces compris).

  • Les noms, prénoms, adresses postales, statuts, affiliations (universités de rattachement) et thèmes de recherche déclinés en 3 ou 4 mots-clés du ou des auteurs de l’article.

Page 2, indiquer :

  • Le résumé/l’abstract de l’article en français et en anglais (100 mots maximum).

  • Les mots-clés/ keywords en français et en anglais (5 à 7 mots-clés).

  • Nous attirons l’attention des auteurs sur l’importance du résumé en français et en anglais : de la qualité de ces courts textes dépend en grande partie l’attitude du lecteur. Le résumé et les titres en anglais doivent être rédigés dans un anglais scientifique de bonne qualité.

Les pages suivantes comporteront dans l’ordre :

  • Le texte de l’article.

  • La liste des références bibliographiques (indiquer en titre « Références bibliographiques » et non « Bibliographie »).

  • Les notes de bas de page (insérer manuellement les notes en fin d’article).

  • Les tableaux (voir plus loin la présentation des tableaux).
    Les tableaux doivent être numérotés et placés à la fin de l’article dans l’ordre de leur apparition dans le texte. L’emplacement de chacun de ces tableaux doit être indiqué dans le corps du texte par une phrase courte (Exemple : « insérer le tableau 1 ici »). Faire figurer un seul tableau par page.

  • Les figures (voir plus loin la présentation des figures). Mêmes règles que pour les tableaux.

  • Les annexes (voir plus loin la présentation des annexes).

Structure du texte

Les titres qui structurent le texte doivent être clairement hiérarchisés et ce, de manière simple et homogène dans l’ensemble de l’article. Les auteurs doivent se limiter à 3 niveaux de titre.

S’il s’agit d’un compte rendu de recherche, l’article doit avoir la structure suivante :

  • Introduction

  • Méthode
    Participants (et non « sujets », « échantillons », etc.)
    Matériel (ou « instruments », ou « mesures »)
    Procédure

  • Résultats

  • Discussion

Conventions typographiques

  • Ne pas mettre de points entre les lettres d’un sigle (Exemple : « CNRS » et non pas « C.N.R.S. »).

  • Faire un usage modéré des majuscules.

  • Faire un usage modéré des tirets, parenthèses et abréviations.

  • Utiliser les guillemets français « » et non pas les guillemets anglo-saxons “ ” (utiliser les guillemets anglo-saxons pour une citation à l’intérieur d’une première citation).

  • Mettre en valeur les concepts, notions ou autre termes spécifiques à l’aide des guillemets français (et non des italiques).

  • Utiliser les abréviations françaises.

  • Introduire les termes en langues étrangères à l’aide des italiques.

Présentation des résultats statistiques dans le corps du texte

Lorsque, dans le corps du texte, des statistiques inférentielles sont rapportées (par exemple test t, test F, test du chi-carré), inclure suffisamment d’informations pour amener le lecteur à comprendre pleinement les analyses conduites. Exemples :

« … l’effet du sentiment d’efficacité personnelle sur l’indécision vocationnelle est significatif, F(2,177) = 5,37, p = 0,05. »

« Conformément à notre hypothèse, les individus anxieux ont plus de mal à prendre une décision concernant leur orientation professionnelle (M = 8,19, ET = 7,12) que ceux peu anxieux (M = 5,26, ET = 4,25), t (60) = 1,99, p < 0,05. »

Citations

Les citations doivent être présentées entre guillemets (et non en italique). Une citation doit toujours être accompagnée de sa référence (auteur, date de publication, page). Exemples :

« Lahire note que “le temps de socialisation est une condition sine qua non de l’acquisition certaine et durable des dispositions, des manières de penser, de sentir et d’agir” (1995, p. 89). » (OSP 38/3, p. 317)

  • On remplace une partie du texte original supprimée par […].

  • Les mots ajoutés sont placés entre crochets : […].

Références bibliographiques dans le texte

Une référence a un seul auteur

Dans le corps du texte doivent figurer uniquement le nom de famille de l’auteur (pas de prénoms, ni d’initiales) et l’année de publication de l’ouvrage. Exemples :

« Lahire (1995) souligne qu’un capital culturel ne se transmet pas spontanément, mais s’acquiert à travers des relations sociales durables, stables et cohérentes ; une certaine forme d’équilibre familial est importante pour fournir les conditions d’une bonne scolarité. » (OSP 38/3, p. 314)

« Le modèle de la transmission sociale (Vygotski, 1934/1985) constitue une référence incontournable en matière de tutorat. » (OSP 38/3, p. 327)

Une référence a plusieurs auteurs

S’il y a deux auteurs, citer toujours les deux noms et l’année de publication. Exemple :

« Teasdales et Owen (2005) ont étudié les résultats aux tests d’intelligence d’une population de jeunes hommes danois, testés entre 1959 et 2004 et ont observé une augmentation des performances jusqu’en 1990, suivi par un ralentissement puis une diminution. » (OSP 38/3, p. 355)

« Selon les auteurs, cette diminution pourrait expliquer en partie le déclin des scores aux tests (Teasdales & Owen, 2008). » (OSP 38/3, p. 355)

Une référence a trois, quatre ou cinq auteurs

Citer tous les auteurs dans la première occurrence. Dans les occurrences suivantes, mentionner simplement le nom du premier auteur suivi de « et al. » et l’année de publication. Exemples :

« Pierrehumbert, Tamagni-Bernasconi et Geldof (1998) ont ainsi pu montrer que des élèves en situation de redoublement n’avaient pas forcément une estime de soi amoindrie. » (OSP 38/2, p. 213)

« Pierrehumbert et al. (1998) ont également observé ce qu’il se passait lorsqu’un élève, plutôt que de doubler son année, était orienté vers un dispositif pédagogique alternatif […]. » (OSP 38/2, p. 213)

Une référence a six auteurs et plus

Ne citer que le nom du premier auteur suivi de « et al. » et l’année de publication dès la première occurrence et pour toutes les suivantes. S’il y a un risque de confusion avec d’autres textes, citer autant d’auteurs que nécessaire pour lever la confusion suivis de « et al. » s’ils n’ont pas tous été cités.

Coordonner plusieurs noms d’auteurs

Dans le corps du texte et hors parenthèses, utiliser « et » avant le dernier nom.

Dans les parenthèses et dans la liste de références bibliographiques, utiliser l’esperluette « & ». Exemples :

« Une première étude menée par Bourguignon et Herman (2004) a montré la difficulté d’influencer en profondeur la perception de perméabilité du monde du travail, du moins auprès de personnes demandeuses d’emploi. » (OSP 38/1, p. 11)

« Ce scénario s’inspire de la manipulation développée par Bourguignon et ses collègues (Bourguignon & Herman, 2004 ; Bourguignon, 2005) […] » (OSP 38/1, p. 12)

Plusieurs références citées à l’intérieur d’une même parenthèse

Lorsque sont citées plusieurs références d’un même auteur, celles-ci doivent être rangées par date de publication. Exemple :

« Forte de la connaissance des principaux résultats de recherche sus cités, une vaste recherche a été menée par Carré (1998, 2001). » (OSP 38/1, p. 30)

Lorsque sont citées plusieurs références de différents auteurs, celles-ci doivent être rangées par ordre alphabétique de nom d’auteur et séparées par des points virgules. Exemple :

« Ce phénomène, que l’on nomme communément l’« effet Flynn », a été confirmé par de nombreuses études de cohorte (Grégoire, 2004 ; Flynn, 2007). » (OSP 38/3, p. 354)

Citations secondaires

Lorsque l’on cite un texte de seconde main, il faut indiquer d’abord le nom de l’auteur du document d’origine, l’année de publication, puis mentionner entre parenthèses « cité par » suivi du nom de l’auteur du document secondaire et de son année de publication.

« Demol (1995, cité dans Carré, 2001), plus succinct, distingue trois catégories d’adultes […] » (OSP 38/1, p. 30)

Dans la liste de références bibliographiques, seul le document secondaire, effectivement lu, sera repris.

Liste des références bibliographiques

Elle regroupe les références citées dans le texte, classées par ordre alphabétique de nom d’auteur. Toute référence citée dans le texte doit figurer dans la liste de références bibliographiques, et inversement.

Modèles des références bibliographiques les plus courantes

Ouvrage 

Auteur, A. (année). Titre de l’ouvrage. Lieu d’édition : Éditeur.

Descombes, J.-P. (1971). Intérêts et choix professionnels. Neufchâtel : Delachaux et Niestlé.

Auteur, A., Auteur, B., & Auteur, C. (année). Titre de l’ouvrage. Lieu d’édition : Éditeur.

Dickes, P., Tournois, J., Flieller, A., & Kop, J.-L. (1994). La psychométrie. Paris : Presses universitaires de France.

Chapitre d’un ouvrage collectif

Auteur, A., Auteur, B., & Auteur, C. (année). Titre du chapitre sans guillemets. In A. Éditeur scientifique (éd.), Titre de l’ouvrage (pp. xxx-xxx). Lieu d’édition : Éditeur.

Vion, R. (1999). Linguistique et communication verbale. In M. Gilly, J.-P. Roux & A. Trognon (éd.), Apprendre dans l’interaction (pp. 41-67). Nancy : Presses universitaires de Nancy.

Article de périodique

Auteur, A., & Auteur, B. (année). Titre de l’article sans guillemets. Titre du périodique, n° en italique, xxx-xxx sans pp.

Sprenger-Charolles, L. (2003). La dyslexie repensée. Sciences humaines, 134, 16-20.

Communication présentée dans un colloque ou un congrès et non publiée

Auteur, A. (année, jour(s), mois). Titre de la communication. Communication présentée au colloque titre du colloque, organisateur, ville, pays.

Bennacer, H. (1998, 5 et 6 mars). Applicabilité en France de la psychologie des environnements d’apprentissage : étude du climat social de la classe comme variables dépendantes et indépendantes. Communication présentée au colloque de conjoncture Apprendre à l’école, Société française de psychologie, Nantes, France.

Communication présentée dans un colloque ou un congrès et publiée

Présenter la référence comme un chapitre d’ouvrage collectif. Exemple :

Dispagne, M. (2005). La Langue comme outil nécessaire à l’expression des représentations et des pratiques socio-historiques. In Communication verbale et paraverbale [actes du colloque international de Sofia, 24 et 25 octobre 2003] (pp. 77-84). Sofia : Éditions de l’Université Saint Clément d’Ohrid.

Autres types de références bibliographiques

Thèse et mémoire

Bertin, A. (1982). Une méthode de dépistage de la dyslexie. Thèse de doctorat de 3e cycle, Université Paris 8.

Rapport technique ou de recherche

Céart, M.-T., Rémond, M., & Varier, M. (2003, décembre). L’Appréciation des compétences des élèves et des jeunes en lecture et en écriture et l’évolution de ces compétences dans le temps (rapport pour le Haut Conseil de l’évaluation de l’école, n° 11).

Document électronique

Baillargeon, J. (2003, 22 janvier). L’analyse en composantes principales. http://www.uqtr.ca/cours/srp-6020/acp/acp.pdf (page consultée le 23 juin 2008).

Les tableaux

  • Les tableaux doivent être réalisés avec le logiciel Word et non avec le logiciel Excel.

  • Ils doivent être construits uniquement avec des lignes horizontales (pas de quadrillage).

  • Ils sont numérotés avec des chiffres arabes dans l’ordre de leur mention dans le texte.

  • Ils doivent impérativement avoir un titre court et clair (présenté en italique), en français et en anglais. Le titre en français se place au-dessus du tableau, le titre anglais en-dessous.

  • S’il y a une note explicitant le contenu du tableau, la placer sous le tableau, avant le titre en anglais.

  • Tous les tableaux de l’article doivent être présentés de la même façon.

  • Le tableau ne doit pas répéter le texte, il le complète.

Présentation des données dans les tableaux

  • Les nombres décimaux s’écrivent avec des points.

  • Tous les indices statistiques qui ne peuvent dépasser en valeur absolue le nombre 1 (corrélation, alpha de Cronbach, coefficient de régression, R2…) seront indiqués avec un point et sans 0 devant le point.

  • À l’intérieur d’un même tableau, arrondir tous les nombres à la même décimale.

Exemples

Image 10000000000003410000027B5D09E5DB.jpg

Tableau extrait de : Nicollet, J., Guillen, C. J., Jouhar, A.-C., & Rossier, J. (2009). Performance aux tests d’intelligence : vers une inversion de l’effet Flynn ? L’Orientation scolaire et professionnelle, 38(3), 353-368.

Image 100000000000032B00000189C752F864.jpg

Tableau extrait de : Bernaud, J.-L., Danet, L., & Dinar, M. (2009). Comparaison des effets de trois modes de restitution de questionnaires d’intérêts : nomothétique, constructiviste et intégré. L’Orientation scolaire et professionnelle, 38(2), 135-160.

Image 1000000000000375000001E8F9977B1B.jpg

Tableau extrait de : Bernaud, J.-L., Danet, L., & Dinar, M. (2009). Comparaison des effets de trois modes de restitution de questionnaires d’intérêts : nomothétique, constructiviste et intégré. L’Orientation scolaire et professionnelle, 38(2), 135-160.

Faire référence à un tableau dans le texte de l’article

Pour citer un tableau dans le texte, se référer à son numéro : utiliser l’expression « voir tableau 2 » entre parenthèses ou encore « comme cela est indiqué dans le tableau 2 » (ne pas utiliser « voir tableau ci-dessous » ou « voir tableau p. 34 »).

Les figures

  • Toute illustration, autre qu’un tableau, est une figure.

  • Les originaux doivent impérativement être transmis séparément du fichier texte :
    *une version papier de bonne qualité
    * une version électronique, à résolution de 300 ppp, en noir et blanc ou niveaux de gris, au format .jpeg ou .gif.

  • L’auteur doit s’assurer et, le cas échéant, pouvoir justifier, qu’il a bien procédé à une demande d’autorisation et reçu les droits de reproduction des figures intégrées dans son article.

Présentation des figures dans le manuscrit

  • Les figures doivent être numérotées avec des chiffres arabes dans l’ordre de leur mention dans le texte.

  • Elles doivent avoir un titre court et clair, en français et en anglais. Le titre en français se place au-dessus de la figure, le titre anglais en-dessous.

  • La légende doit être placée à l’intérieur de la figure.

  • Pour citer une figure dans le texte, se référer à son numéro : utiliser les expressions « voir figure 2 » entre parenthèses ou « comme le montre la figure 3 » et non pas « voir figure ci-dessus » ni « voir figure p. 56 ».

Annexes

  • Les annexes sont placées à la fin de l’article.

  • Elles sont identifiées par des lettres capitales, dans l’ordre de leur mention dans le texte.
    Exemples : « Annexe A » (et non « Annexe 1 »)

  • Elles doivent avoir un titre en français.

  • Pour citer une annexe dans le corps du texte, utiliser l’expression « voir annexe B » entre parenthèses.

Attachment

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • Revues.org