Skip to navigation – Site map

Trentin, B. La Cité du travail. Le fordisme et la gauche.

Paris : Fayard
Rossitza Kaltcheva et Amélie Sandoval
Bibliographical reference

B. Trentin

Paris : Fayard

Excerpt

Full text document will be published online on June 2017.

First lines

Bruno Trentin (1926-2007), dirigeant syndical et politique italien, reprend dans La Cité du travail, écrit en 1997, ses interrogations sur la crise rencontrée par la gauche, et notamment sur son incapacité à proposer une alternative à l’ultralibéralisme. Lui-même homme de gauche, il propose ainsi un retour critique sur une histoire politique et syndicale dont il fut l’acteur, à partir d’une analyse fine et argumentée des façons de penser et d’organiser le travail depuis le début du siècle dernier.

Dans la première partie de l’ouvrage, Trentin développe le constat que la gauche a toujours peiné à saisir, quel que soit le système politique, la nature des questions et problèmes que posait la manière dont les hommestravaillaient et produisaient. Deux traditions de pensée et d’action s’affrontent de façon plus ou moins prononcée et plus ou moins conflictuelle en fonction des périodes et des pays.

D’un côté la « gauche gagnante » (p. 43) qui est celle qui domine et accède, par intermittence...

Top of page

References

Electronic reference

Rossitza Kaltcheva et Amélie Sandoval, « Trentin, B. La Cité du travail. Le fordisme et la gauche. », L'orientation scolaire et professionnelle [Online], 43/2 | 2014, Online since 02 June 2017, connection on 01 May 2017. URL : http://osp.revues.org/4391

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • Revues.org