Skip to navigation – Site map
Analyses bibliographiques

J. Guichard, & M., Huteau. Psychologie de l’orientation.

Paris : Dunod.
Claude Pierret
Bibliographical reference

Paris : Dunod.

Full text

1Le Code de déontologie des psychologues énonce dans son titre I sept principes qui fondent l'action des praticiens. Le deuxième d'entre eux précise que « le psychologue tient ses compétences de connaissances théoriques régulièrement à jour ». Le livre de Jean Guichard et Michel Huteau répond à cette obligation. En ce début de millénaire, tous ceux qui ont, ou qui auront, à se préoccuper des parcours de vie des individus peuvent trouver ici les fondements de leurs pratiques.

2Les auteurs tirent leur propre compétence de plusieurs années de direction de l'I.N.E.T.O.P. qui forme depuis le début du siècle les professionnels de l'orientation. L'ouvrage a donc un caractère pédagogique affirmé. Il conduit le lecteur depuis les cadres idéologiques géné­raux jusqu'à la pratique quotidienne en analysant les outils disponibles actuellement.

3Les mérites de l'ouvrage sont nombreux. Deux apparaissent d'emblée : d'une part ses points de vue sont internationaux, d'autre part il suggère une philosophie de l'orientation qui s'est enrichie des expériences contrastées du vingtième siècle.

4En effet, la vision de l'orientation a souvent été franco-française et la trilogie : Binet, Piéron, Reuchlin a occupé une place prépondérante dans l'esprit des praticiens de l'orientation. Ce livre donne aux chercheurs étrangers leur juste place en montrant combien les théories développées ont été tributaires des contextes idéologiques, sociaux et économiques. Canada, États-Unis, U.R.S.S., pays européens ... Tous les travaux les plus récents sont ici confrontés.

5C'est en adoptant un tel angle de vue que le deuxième chapitre présente la problématique des différences individuelles en orientation. Il se divise en trois sous-parties. La première synthétise les travaux portant sur les liaisons entre les caractéristiques et attentes des individus et celles requises par les situations de travail ou de formation. La deuxième résume les principales approches considérant le choix d'une profession comme un moyen permettant à la personnalité de se réaliser. La troisième sous-partie développe les perspectives actuelles décrivant les processus de choix : l'individu sélectionne certaines dimensions d'une de ses images de soi et/ou certains traits des prototypes de différentes professions (ou formations) dont il vérifie les possibilités d'appariement.

6Un autre mérite de l'ouvrage est de placer les tâches des professionnels de l'orientation dans une réflexion philosophique. Avec le temps, on est passé de la « personnalité » des psychologues à la « personne » des philosophes. Comme l'idée de personne suppose aussi l'idée de société, on voit que le point de vue qui s'est imposé aux auteurs est celui de l'installation progressive des individus dans la société des hommes. Les cinq pages consacrées aux développements et crises identitaires tout au long de la vie, vues par le psychanalyste Erik Erikson illustrent bien cette intention.

7Dans le troisième chapitre, consacré à la construction et au développement des identités
personnelles et professionnelles, on suivra une présentation des modèles d'analyse des processus de projet, d'anticipation et d'actualisation de soi... On peut citer les modèles inspirés du social learrting, la théorie des champs et des habitus sociaux (Bourdieu), différents modèles génétiques des représentations professionnelles et de l'identité (Ginzberg et col., Dumora, Gottfredson, Super...) ou encore les travaux sur l'influence communautaire (Law) et celle des contextes (Vondracek et col.), sur les transitions (de Schlossberg à Dubar).

8Si ce livre s'adresse à ceux que le sens de la vie préoccupent, il donne aussi aux praticiens de larges éclairages sur les pratiques d'aide à l'orientation. Les méthodes d'entretiens de conseil, les bilans d'orientation, l'éducation à l'orientation et les nouvelles technologies sont inventoriés, décrits et étudiés. On laisse ainsi au praticien le choix de ses outils en éclairant ceux-ci de façon complète et objective.

9À la fin de ces trois cents pages, le lecteur mesure l'évolution du métier de conseiller-psychologue. L'ouvrage de Huteau et Guichard va aider ceux qui limitaient leur public aux adolescents scolarisés à faire bénéficier de leurs compétences les jeunes travailleurs et les professionnels amenés à se reconvertir. Si ce livre donne une large place à la construction des identités, il contribue également à établir l'identité professionnelle des praticiens de l'orientation.

Top of page

References

Electronic reference

Claude Pierret, « J. Guichard, & M., Huteau. Psychologie de l’orientation.  », L'orientation scolaire et professionnelle [Online], 30/3 | 2001, Online since 20 July 2016, connection on 30 May 2017. URL : http://osp.revues.org/5168

Top of page

About the author

Claude Pierret

Top of page

Copyright

© Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Cnam Inetop - Formation et recherche en orientation
  • Revues.org